La Saint Valentin.. à distance ? Pas cette fois-ci, donc autant en faire la surprise.

(PS - This took far too long to write so I will skip translating to english!)

Le 14 février chacun dans son coin, pas une troisième année de suite ! Cette année tout une organisation a été mise en place… sans que mon homme ne le sache. Persuadé que je serais à Lyon pour mes cours alors qu’il resterait à Paris pour son stage, il n’a pas compris comment un paquet c’était retrouvé devant sa porte avec tout le contenu nécessaire pour un petit-déjeuner réussi. En fait j’étais bien à la capitale, chez ma cousine. J’étais au fourneaux toute la veille, et debout à 6h le mardi 14 février pour prendre le RER direction Châtelet, passer au McCafé (Starbucks ouvre pas avant 8am) et déposer icognito le petit déj. Contenu : Mocca Caramel, brown bag décorer pris chez ma boulangère remplis de Muffins aux Oreo et chocolat blanc, et un bol personnalisé pour lui donner le sourire tous les matins et de plus car il m’énèrve à manger ses céréales dans sa tasse rikiki! (le panda c’est entre nous, il sera récurrent dans mes billets!). Un coup de fil pour vérifier qu’il trouvera bien son cadeau gourmand, et hop RER direction la cousine, pour préparer le lunch surprise (des roulés bacon/cheddar et du chocolate fudge, faits maison of course). 

Puis à 11.30 am direction la Défense (Nation - La Défense.. c’est long….).. il travaille dans une des big 4 en audit/conseil. Grâce à des questions innocentes posées en pleine conversation et Facebook j’ai réussi à trouver un collègue qui m’a retrouvé en bas et m’a fait passer la sécurité de l’immeuble (et dire que c’est un immeuble haute-sécurité avec des badges tous les 20m… bravo la sécurité!). Inutile de préciser la surprise dans l’expression de mon homme quand je me suis pointée à son bureau (“copine, quoi, elle est pas à Lyon, comment elle est rentrée, super!, merde mon boss, je fais quoi, comment elle est là, mais, quoi, je comprends pas, je fais quoi, c’est trop bien, zut, le boss” enfin, c’est un homme je ne suis pas certaine que tant d’idées s’enchaînent ;P ). Mais cela a eu l’effet désiré, il a été motivé toute l’après-midi, et a réussi à quitter le bureau “tôt”. La soirée se termina chez lui, pour une fois ensembles, après un resto coréen. 

Un conseil : les surprises, les petites attentions… elles sont encore plus importantes à mes yeux lorsqu’on a pas toujours l’occasion de les présenter. Elles sont une preuve qu’on pense à faire plaisir même quand on n’est pas l’un avec l’autre, qu’on y a mis de la réflexion et du temps en se préoccupant des goûts de son/ sa chérie. 

  1. lapechedu22 a reblogué ce billet depuis cupidon-loves-tgv
  2. cupidon-loves-tgv a publié ce billet